Bushcraft & Autosuffisance

#2 L’Eau : une ressource essentielle

L’eau est une ressource essentielle à la vie. C’est grâce à elle que le corps survit, s’entretient et se régénère au quotidien. L’eau permet de résister contre les petits problèmes de santé (constipation, fatigue, maux de tête) mais aussi au froid et à la chaleur.

Hydratation et Déshydratation

Ne pas attendre d’avoir soif pour boire. Cela semble bien compliqué mais pourtant si important…

Pourquoi ?

La sensation d’avoir soif, provient du manque d’eau dans notre salive. A ce moment-là, cela veut dire que nous sommes déjà déshydraté à 2% au minimum et que nos capacités physiques et mentales sont réduites de 10%.

Les phases de la déshydratation

D’abord, afin de savoir si notre corps est bien hydraté, il faut tout simplement regarder son urine.

  • Urine claire, transparente et abondante : le corps n’économise pas son eau.
  • Urine réduite et concentrée : le corps économise son eau. Cela signifie qu’il en manque.

Ensuite, plusieurs symptômes peuvent apparaître. Comme précédemment dit, la sensation de soif est le premier signe. Mais par la suite, d’autres arrivent :

  • absence de larmes (yeux secs);
  • manque d’énergie, sentiment de fatigue, baisse de la performance physique;
  • maux de tête;
  • vertiges…

Puis, des symptômes plus graves :

  • diminution de l’élasticité de la peau;
  • yeux creux (enfoncés) et cernés;
  • faiblesse musculaire ou des crampes (déséquilibre des sels minéraux -potassium et sodium- dans les muscles);
  • soif extrême;
  • absence de mictions (absence d’urine);
  • disparition de la transpiration;
  • refroidissement des extrémités;
  • pouls rapide;
  • baisse de la tension artérielle;
  • irritabilité, état confusionnel, troubles de la conscience.

Les causes de la déshydratation

La déshydratation se produit par :

  • la transpiration insensible : La peau doit rester souple et perd donc de la vapeur d’eau.
  • la transpiration normale : le corps a chaud et évacue cette chaleur par la peau.
  • la respiration : dans un environnement très chaud ou très froid, nous avons tendance à respirer par la bouche avec un rythme assez fort, ce qui fait perdre énormément d’eau. Il est donc important de respirer par le nez avec un rythme plus lent.
  • la digestion : certains aliments (protides) ont besoin d’eau pour être digérés et utilisés.
  • diuréthiques : café, sel, thé, tabac, alcool…
  • blessures et autres problèmes de santé : vomissements, diarrhée,…

Prévenir la déshydratation :

  • anticiper les climats et les situations (efforts, altitude, temps sec…) pour prévoir une quantité d’eau suffisante et des vêtements adéquates,
  • s’hydrater régulièrement,
  • boire de l’eau tempérée, régulièrement et par petites quantités (boire 20-30 min avant de manger pour permettre à l’eau d’être correctement stocker dans l’intestin et le sang).
  • éviter les diuréthiques,
  • traiter les blessures et autres problèmes de santé.

Où trouver de l’eau ?

Dans la nature

Il est possible de trouver de l’eau dans la nature. Celle-ci se faufile un peu partout et arrive toujours à un point particulier.

  • Montagnes et zones à reliefs : ici, l’eau sera dans les ruisseaux au fond des vallées, dans les creux et en bas des pentes (lacs).
  • En plaine : Dans un sol imperméable, elle sera en surface, alors que dans un sol perméable, elle avancera jusqu’à se transformer en source.
  • En milieu aride : abondance d’oiseaux venant boire, végétation dense.
  • Des indices : Parfois, on pourrait croire qu’il y a de l’eau en quantité alors qu’elle est seulement passée par là. Mais il est très intéressant de regarder ces indices pour pouvoir la trouver ! Convergences de coulées, traces d’animaux, végétation dense, espèces végétales particulières etc…
  • Eau de pluie

Chez soi

L’eau est aussi présente chez soi !

  • Les toilettes,
  • Le chauffe-eau,
  • Les robinets,
  • Les tuyaux.

Traiter l’eau

Pour traiter l’eau en cas de présence de particules en suspension, il est possible d’utiliser la filtration (filtre céramique, paille filtrante, chiffon, tampon, mouchoir…) ou la décantation (laisser reposer l’eau et la transvaser sans remuer le fond). Après ça, il reste quelques produits dissous que l’on peut enlever grâce à une filtration au charbon.

Rendre l’eau potable

L’eau peut présenter trois risques pour la santé (nucléaire, biologique, chimique). L’incident biologique reste le plus courant. Le moyen le plus utilisé pour tuer les parasites et les bactéries est l’ébullition.

Sources :

  • Livre : « Manuel de (sur)vie en milieu Naturel » de David Manise

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.