Conseils & Avis

Méthode pour organiser son voyage

Que vous soyez valide ou en situation de handicap, partir en voyage est une réelle organisation. Où partir ? Comment partir ? Que voir et que faire sur place ? Y’a-t-il des risques à faire ceci ou cela ? Tellement de questions parfois difficiles à traiter ou trop souvent sans réponses, alors vous vous dites « on verra bien, au pire ça sera l’aventure ».

Et je suis bien d’accord avec vous ! Le voyage c’est une aventure, mais souvent elle peut être périlleuse, il y a parfois des imprévus plus ou moins importants. Et je peux vous dire que dans mon aventure à moi, il y en a beaucoup plus que ce que vous pouvez imaginer.

J’ai donc toujours appris à anticiper le plus possible mes voyages afin de pouvoir essayer de gérer, ce qui est souvent, ingérable. C’est pourquoi, aujourd’hui je pense qu’il est primordial pour tout le monde, de s’organiser au mieux avant de partir !

De part, mes expériences personnelles, et mes connaissances issues d’un BTS Tourisme, voici mes conseils :

Méthode globale pour tous

1- Faire la méthode QQCOQP afin de réfléchir à votre projet de voyage :

Qui : Avec qui voudriez vous partir ? Des personnes âgées, des enfants, votre partenaire ou juste seul ? Avec combien de personnes partez-vous ?​ 

Quoi : Quel type de voyage voudriez-vous effectuer ?

  • Un séjour/city break = Avoir un hébergement et faire les activités au même endroit.
  • Un séjour en étoile = Avoir un hébergement dans un endroit, et chaque jour partir dans un lieu différent aux alentours puis revenir dormir dans l’hébergement.
  • Un circuit = Tous les jours découvrir des lieux en ayant plusieurs hébergements afin de faire un parcours continu, souvent sous forme de boucle.
  • Un autotour = Faire un circuit avec une voiture.
  • Une croisière maritime ou fluviale = Voyager sur un bateau et faire des découvertes par des escales.
  • Un combiné = Mélanger deux de ces éléments.

– Combien : Quel budget avez-vous ?

– Où : Avez-vous une idée de l’endroit où vous souhaiteriez partir ? Choisissez !

– Quand : A quelle période/saison voudriez-vous partir ? Quelles dates ?

– Pourquoi : Dans quel but voudriez-vous voyager ? Du repos, de la découverte, retisser des liens familiaux ? 

SI C’EST UN SÉJOUR EN ETOILE, UN CIRCUIT OU UN AUTOTOUR :

2- Prendre des cartes du/des pays/régions concerné(s) :

– Entourez le point de départ, les points de transferts et le point d’arrivée.

Exemple : J’habite en France et je pars en Allemagne.

a) J’entoure la ville où j’habite (point de départ)

b) J’entoure la/les ville(s) où je prends un transport pour aller à un point.

c) J’entoure la ville où j’arrive après avoir pris l’ensemble des transports (point d’arrivée).

3- Organiser les horaires de départ et d’arrivée, et ajuster le prix de tous les transports/transferts prévus, à présent entourés.

4- Si le prix est trop élevé, revoir le nombre de transports ou les types de transports afin d’en prendre des plus économiques (Flixbus, covoiturage…).

5- Refaire l’étape 3 si besoin.

6- Prendre une carte du pays/de la région que vous souhaitez découvrir et entourer tous les lieux que vous souhaitez voir et ceux où il y a des activités à faire. (S’aider des sites/documents des offices de tourisme, contactez les !!!). N’hésitez pas à prendre plus d’idées d’endroits que ce qu’il faut !

7- Sélectionner les visites à voir, les choses à faire les plus importantes et créer un ordre en fonction des envies et de leur proximité entre elles.

8- Répartir cet ordre sur la durée de votre voyage. En moyenne, une journée peut comporter de 2 à 4 visites/activités. Prendre en compte les horaires des visites (comme les musées).

9- Trouver l’hébergement :

– Pour un séjour en étoile, trouvez un hébergement au centre de tout cela, de préférence dans une petite/grande ville à visiter durant une journée.

– Pour un circuit, trouvez des hébergements au fur et à mesure par rapport au programme établi pour que la dernière activité/visite soit proche de l’hébergement.

– Adaptez également le type d’hébergement à votre budget et si vous le souhaitez, à la destination. (exemple : un chalet à la montagne, un camping à la mer…).

– Notez le prix et les horaires d’ouverture/fermeture des hébergements pour savoir quand venir déposer les bagages ou profiter d’un moment de repos.

10 –  Trouver comment se déplacer entre les points à visiter, noter les horaires et/ou les prix des trajets effectués.

11- Anticiper les imprévus en amont, qu’il serait possible de vivre sur place (exemple : s’il pleut, garder les visites supplémentaires retenues au départ).

Méthode PMR

L’article ci-dessous tient de mes expériences personnelles en fauteuil roulant manuel, lors de mes voyages où je suis accompagnée d’une personne pouvant me porter.

Afin de pouvoir voyager en tant que personnes à mobilité réduite, nous devons anticiper des choses que les autres ne connaissent pas. Il est donc très important d’expliquer nos difficultés lors de l’organisation de notre voyage aux personnes qui sont aussi concernées par celui-ci. 

Tout d’abord, je vous invite à suivre la méthodologie que j’ai proposée dans la page précédente afin de faire avant tout, les basiques de l’organisation d’un voyage. Puis de faire les actions suivantes :

Ensuite, voyez si les transports prévus sont adaptés à vos besoins. Avant de réserver, il est très important de vérifier ces caractéristiques afin que le voyage soit le plus agréable possible.

– Si les informations PMR écrites sur le site internet du transport choisi ne vous paraissent pas assez complètes ou claires, vous pouvez contacter l’organisme par téléphone ou par mail pour en savoir davantage.

– Si leurs réponses ne vous plaisent pas, n’hésitez pas à leur expliquer votre situation et proposez des solutions ou des alternatives à leurs soucis d’accessibilité/d’accompagnement actuels. Ça ne peut que les aider à s’améliorer car cela peut arriver que personne n’y réfléchisse pas tout simplement, ou que les aménagements déjà faits soient « maladroits ».

– Ensuite, cherchez un autre transport pouvant mieux vous convenir.

– Réservez vos billets.

– Une fois votre transport trouvé, testez-le durant votre voyage (si vous ne le connaissez pas) et évaluez en fonction de votre ressenti.

– Si l’expérience a été mauvaise pour vous, attendez quelques jours ou la fin de votre séjour pour exprimer vos opinions sur des sites d’avis comme TripAdvisor d’une manière constructive.

– Si on vous avez dit que vous auriez dû avoir un aménagement ou un accompagnement particulier et que cela n’a pas été du tout respecté le jour J, je vous conseille de tout faire pour obtenir un remboursement. Ce n’est pas normal.

Puis regardez les visites possibles de faire pour vous. En effet, certaines structures peuvent avoir des escaliers et manquer d’ascenseur, ou comporter des parties non accessibles. 

– Je vous suggère donc de surfer sur les différents sites web des lieux à visiter ou de les contacter afin d’avoir des informations complètes pour éviter les obstacles le jour J.

– Si vous partez en voyage en groupe, essayez de vous organiser entre les visites possibles ou non à faire tous ensemble et trouvez des alternatives.

– Réservez au maximum à l’avance si ce sont des lieux importants.

Et voici le plus dur : l’hébergement. Quelle épreuve de trouver un hébergement vraiment adapté (sans baignoire, douche italienne en carré, assez spacieuse, siège de douche présent…) et pas cher !!! Si vous souhaitez une bonne accessibilité voici mon ordre de préférence :

– D’abord, je vous conseille les auberges de jeunesse : assez bien adapté, pas cher, repas comme vous voulez, chaleureux, pour groupes, couples ou single.

– Ensuite, je vous conseille les hôtels qui peuvent aussi être bien (Ibis, Formule 1…) : assez bien adapté, pas trop cher, repas comme vous voulez, pour groupes, couples ou single.

– Puis, je vous suggère de prendre les campings, les résidences du tourisme, ou les hébergements insolites qu’il est plus difficile de trouver adaptés avec un budget plus petit budget…

– Enfin, je vous conseille les chambres d’hôtes et les gîtes adaptés, le plus souvent, dans mon cas, difficile à trouver.

– N’hésitez pas à les contacter pour avoir des photos de votre chambre et/ou autres services.

– Une fois que vous avez trouvé, réservez.

Actuellement, de plus en plus d’efforts sont faits dans tous les hébergements autant en quantité qu’en qualité, ce qui est très prometteur pour l’avenir !!!

N’hésitez pas à contacter les structures pour donner votre avis et vos idées d’amélioration !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.