Conseils & Avis

Mon expérience avec Blablabus en fauteuil roulant

L’article qui suit est seulement un témoignage de mon expérience personnelle afin d’aider les personnes en situation de handicap à appréhender certains imprévus dans le domaine touristique. Chaque expériences vécues (bonnes ou mauvaises) et entendues pourront servir à améliorer et à continuer de développer les équipements/accompagnements envers la mobilité en situation de handicap.

Réservation

Peu de jours avant notre séjour à Bordeaux, j’avais entendu parler des Blablabus (même principe que Blablacar). Je suis donc allée sur le site et j’ai regardé pendant plusieurs jours, les horaires pour l’aller et le retour qui auraient pu le mieux nous convenir.

Pour le premier jour, j’avais trouvé un très bon horaire. Cependant, pour le lendemain, cela nous faisait arriver trop tard chez nous ou à l’inverse trop tôt… Il fallait attendre encore un jour de plus pour trouver des horaires susceptibles d’être corrects pour nous. Aussi, les prix étaient plus élevés en weekend. Mais ce qui était vraiment bien, c’est que le Blablabus nous déposait à 10 min à pied de l’auberge, génial !

Donc, dans notre tête, nous avions choisi de partir plutôt pour 3 jours et 2 nuits, du Lundi 28 Octobre au Mercredi 30 Octobre. (C’était le début de la semaine des Vacances de Toussaint. Nous ne voulions pas faire Halloween sur place car rien de particulier à Bordeaux ne nous intéressait).

Jusque là, tout allait bien !

Après ça, avec mon copain, nous avons voulu acheter nos billets de Blablabus en ligne. Mais oh ! Qu’avons-nous découvert ? Si nous sommes en situation de handicap, il faut appeler un numéro spécifique !

Ce même jour, nous avons alors appelé, et les responsables nous ont dit qu’il fallait qu’ils contactent le prestataire pour prévoir un bus adapté. Encore un effort de fait pour l’accessibilité handicap, mais des démarches malheureusement encore complexes…

Voici les trajets que nous avions choisis :

– Lundi 28 Octobre : 8H20 (de Clermont-Ferrand) à 14H10 (à Bordeaux) pour 11 €

– Mercredi 30 Octobre : 6H30 (de Bordeaux) à 12H10 (à Clermont-Ferrand) pour 11 €

Par la suite, nous avons attendu…attendu…attendu… Puis, toujours sans réponse, nous avions décidés de rappeler pour savoir s’il y avait des nouvelles ? Aucune. Nous avions également demandé si c’était possible de prendre le bus quand même si jamais il n’était pas adapté. Ouf ! la réponse était oui ! C’était déjà ça…

1 semaine avant notre départ, nous avons enfin reçu une réponse !!! (alors que ça faisait déjà 2 semaines qu’on avait tout préparé). Et c’est là que je suis tombée des nues !

Le bus prévu était adapté mais les prix avaient augmenté ! Pourquoi ? Parce que la date de départ approchait ! Et oui c’était évident ! Sauf que c’était la première fois que nous souhaitions prendre un Blablabus, donc on ne savait pas que les procédures handicap allaient être extrêmement longues !

J’ai alors pris le combiné, et j’ai tout expliqué. Malheureusement, ils ne pouvaient rien y faire… La seule chose de bien, c’est que finalement le bus était normalement adapté et que mon copain voyageait gratuitement ! Mais pour moi, le prix était quand même le double de celui que j’avais vu au début lorsque je préparais le séjour… (donc je me suis fait clairement avoir par les « procédures nécessaires » pour avoir un bus adapté… )

Et ce n’était pas fini ! Après ça, les horaires du deuxième trajet n’étaient plus disponibles. Du coup nous avons choisi dû changer les trajets :

– Lundi 28 Octobre : 8H20 (de Clermont-Ferrand) à 14H10 (à Bordeaux) pour 25 €

– Mercredi 30 Octobre : 15H (de Bordeaux) à 20H50 (à Clermont-Ferrand) pour 15 €

Donc un total de 40 € pour moi et 0 € pour mon copain.

Le Jour J : une très mauvaise expérience en fauteuil roulant

Le premier jour du séjour, moi et mon copain nous nous sommes fait déposer à la Gare Routière de Clermont-Ferrand (bien en avance au cas où). Nous avons attendu jusqu’à l’heure prévue de l’arrivée du bus (10H) puis encore attendu… jusqu’à ce qu’il arrive finalement avec 30 minutes de retard ! Ca commençait bien ! Bon j’imagine qu’il y a déjà pire, mais pour une première expérience ce n’était pas terrible… Surtout que j’avais peur que ça retarde notre programme, mais après tout, nous étions en vacances donc nous avions le temps…

Nous nous sommes ensuite dirigés devant la queue mais sans vraiment s’imposer en espérant que le chauffeur nous voit, ce qui n’a pas du tout été le cas…

Je me suis alors approchée et j’ai parlé en tendant mes tickets… Il s’est alors tourné, les a scannés, puis nous a dit « Euh… par contre le bus il n’est pas adapté pour vous, il faudra que vous vous fassiez porter, ça ne vous dérange pas  ? » Evidemment que ça me dérangeait ! J’ai passé des semaines et des semaines à obtenir un bus adapté !

Ensuite, nous n’avons reçu aucune aide pour porter le fauteuil dans la soute, ni même pour me porter. C’était une horreur dans ce couloir étroit. Heureusement, une porte latérale était à côté de nos sièges pour les prochaines montées/descentes… 

Au retour, le bus n’était pas adapté, mais le chauffeur était gêné et nous a demandé si on avait besoin d’aide. Nous avons retrouvé ici, enfin la partie humaine qu’il manquait au premier trajet, mais la partie technique n’existait toujours pas…

Ni l’aller, ni le retour n’avait été pris en compte. Par chance, j’ai fini par être entièrement remboursé après avoir envoyé une réclamation qui a été comprise tout de suite !

Pour celles et ceux qui sont en fauteuil roulant électrique et qui ne peuvent pas prendre un bus standard, je vous conseille de choisir un autre moyen de transport.

C’est vraiment dommage, car je pense que c’est un bon système de transport, mais malheureusement il y a toujours des failles avec le monde du handicap… J’espère pour vous, que votre expérience sera meilleure !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.